© 2017, by Alice Boivinet

Tous droits réservés @ Cheminement Équivalences

FOLLOW US:

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

Trouver son stage professionnel

par Delphine Charmet, dernière mise à jour: décembre 2018

 

 

 

  • Préalables

 

Pour compléter votre formation à l’École du Barreau et pouvoir être assermenté, l’Ordre professionnel des avocats vous impose de suivre un stage à temps plein.

 

Vous devez effectuer votre stage dans un délai de trois ans à compter de votre date d’admissibilité au stage imposée par l’École du Barreau. Par exemple, pour les étudiants ayant suivi la formation professionnelle et obtenu la note minimale de 60% à la session d’hiver 2019, la date d’admissibilité au stage est le 21 mai 2019. Il faudra donc qu’ils aient fini leurs stages avant le 21 mai 2022.

 

En outre, pour les étudiants qui ne sont ni citoyens canadiens ni résidents permanents, veuillez noter qu’un simple permis d’études n’est pas suffisant en effet  l’École du Barreau indique qu’il faut être en possession d’un permis de travail temporaire valable pour toute la durée du stage.

 

  • Durée du stage

 

Vous devez faire pendant une durée minimale de 180 jours à temps plein. Il ne peut s’effectuer à temps partiel.

 

  • Maitre de stage

 

Il ne faut pas se restreindre à la pratique en cabinet privé, le maitre de stage peut être membre de la magistrature, avocat au sein d’une entreprise ou d’un organisme gouvernemental ou d’un cabinet d’avocat. Il faut qu’il soit inscrit au Tableau de l’Ordre des avocats depuis au moins cinq ans ou être membre de la magistrature. Le maître de stage doit faire en sorte que son stagiaire effectue des tâches qui lui permettront de se former au métier d’avocat.

 

  • Recherche de stage

 

Il vous appartient de trouver votre stage. Le site internet de l’École du Barreau offre un espace dans lequel les professionnels peuvent poster leurs offres de stage.

 

Les stages sont souvent payés, mais pas toujours et les rémunérations peuvent grandement varier. Le Barreau du Québec s'est d'ailleurs déjà exprimé à l'encontre des stages non rémunérés.  L'École du Barreau a décidé en mai 2018 de ne plus afficher sur son site internet les annonces de stage rémunérant en deçà du salaire minimum. Une décision saluée par les organismes des jeunes avocats.

 

La plupart des offres se trouve sur l’île de Montréal ou dans la proche banlieue. Si vous décidez de faire votre stage à Montréal, il vous sera souvent demandé de bien vous débrouiller en anglais. En revanche, en région, il y a moins de cabinet mais aussi moins d’anglophones. Même si les offres sont moins nombreuses, la concurrence l’est également !

 

  • Quel environnement de travail ?

 

Lorsque vous recherchez votre stage, il vous appartient de réfléchir au type d’environnement dans lequel vous avez envie d’évoluer. Il est évident que plus la structure est grosse plus l’environnement de travail sera exigent et donc stressant.

 

C’est surtout au moment de votre stage que l’opportunité vous sera donnée de tester et de choisir votre spécialité. Si vous ne savez pas encore, ou si vous voulez essayer plusieurs disciplines juridiques, nous vous encourageons à rechercher votre stage dans une structure où vous serez amené à toucher à plus de domaines juridiques. Il est important que vous sachiez que s’orienter vers un stage très spécialisé risque de conditionner les premières années de votre pratique. Par exemple, si vous réalisez un stage en droit criminel, il vous sera plus difficile d’intégrer un cabinet spécialisé en litige civil et commercial dès votre assermentation.

 

Il est à noter qu’en matière de cabinet d’avocat, comme en matière d’entreprise, il existe des petites, moyennes ou grandes structures. Certaines font le choix d’avoir une pratique généraliste alors que certaines sont très spécialisées. Il peut être intéressant de cibler assez précisément, dans votre recherche de stage, les types de structure qui semblent correspondre le mieux à votre profil. De cette façon, vous pourrez mieux personnaliser vos candidatures, ce qui est bien plus apprécié par les avocats et sera certainement plus efficace. L’envoi massif de candidatures, qui peut être parfois envisagée comme la meilleure solution, risque plus de vous desservir qu’autre chose. De même on ne peut que vous conseiller de passer du temps à sélectionner les expériences que vous souhaitez faire apparaître sur votre CV et la manière de les présenter. Les recruteurs ne passeront pas plus de 30 secondes sur ce document, il est donc essentiel que le meilleur de vous même en ressorte.

 

  • Course aux stages

 

Les facultés de droit proposent ce qu’ils appellent « la Course aux stages ». Il s’agit d’une activité offerte autour de l’entente de recrutement signée entre les grands cabinets montréalais. Cette entente vise essentiellement les étudiants de deuxième et troisième années en droit, c’est à dire ceux ayant complétés entre 36 et 48 crédits.

 

Les étudiants aux équivalences peuvent s’y inscrire, toutefois ils ne correspondent pas tout à fait au public visé par lesdits cabinets. (À ce propos, lisez notre article : Faut-il participer à la Course aux stages?)

 

  • Faire son stage hors du Québec ?

 

Contrairement à ce que vous pourriez penser, il est possible d’effectuer son stage à l’extérieur du Québec, dans une autre province, voire un autre pays.

 

Pour ce faire, il y a deux solutions :

 

  • L’École du Barreau propose un programme de stages internationaux qui sont subventionnés pas le ministère de l’Enseignement supérieur, Recherche et Science ainsi que le Ministère des Relations Internationales. Toutefois les étudiants ayant la chance de passer par ce programme sont une très petite minorité

     

  • Vous pouvez également trouver vous même un stage à l’extérieur du Québec dans la mesure où les formalités de stage sont respectées. Il faut que l’École du Barreau autorise ce stage. Si vous effectuez votre stage auprès d’un maitre de stage inscrit au Barreau du Québec depuis au moins 5 ans, la durée pourra être de 6 mois et votre stage sera entièrement reconnu.

    En revanche, il est possible de faire son stage auprès d’un maitre de stage inscrit dans un autre Barreau mais dans ce cas, le stage ne pourra durer que 3 mois. Il vous faudra ensuite trouver et effectuer un autre stage d’une nouvelle durée de 3 mois auprès d’un avocat inscrit obligatoirement au Barreau du Québec depuis au moins 5 ans.

 

  • Déstressez-vous !

 

Dans la plupart des cas, la période de recherche de stage est stressante. Néanmoins gardez à l’esprit qu’il existe un stage pour tous les goûts et qu’il vous appartient de trouver celui qui vous correspond!